cognoistre

cognoistre
Cognoistre, act. penac. Cognoscere, Aussi vient-il dudit verbe Latin, et tout ainsi qu'iceluy Latin de {{t=g}}ginôskéin{{/t}} ou {{t=g}}gignôskéin{{/t}} verbe Grec (car la consonante c est la tenuë de {{t=g}}g.{{/t}} Il se prend aussi pour confesser et advouër, ce que les notaires és conceptions des contracts disent recognoistre et confesser. Ainsi disent les Juriscons. Agnoscere liberos. ff. de lib. agnosc. Agnoscere, comme, Il cognoist et recognoist la debte, Agnoscit nomen, Creditum constare autumar,
Tout de mesme que Cognoissance en mainte part est usité pour une scedule, par laquelle celuy qui l'a signée, confesse estre tenu envers aucun en quelque chose, Ce que l'Espagnol dit aussi Conocimiento, Chirographum, Apocha, Dont le contraire est descognoistre, qui signifie aussi nier, Abnegare, Pernegare, Diffiteri.
Cognoistre le pays, est scavoir l'assiete des lieux, et contrées, et comme elles se poursuyvent et comportent, Prouinciae, ac regionum peritum esse, Liu. lib. 23.
Cognoistre parfaitement, Pernoscere.
Cognoistre premier ou devant, Praecognoscere, Praenoscere.
Bailler ou donner à cognoistre, et à entendre manifestement, Consciam facere rem aliquam, Indicare, Exponere, Notificare, Patefacere, Perspicuum facere, Significare, Adsignificare.
Donner à cognoistre et à entendre quelque chose obscure et douteuse, Interpretari.
Donner à cognoistre et descouvrir son conseil, Perspicua sua consilia facere.
Se bailler à cognoistre, Ostendere se.
Il faut cognoistre devant qu'aimer, Prius sales familiaritatis et sodalitatis consumendi sunt, vel sale sitandus.
Se faire cognoistre, Magna se ostentatione exerere, B. ex Firmico.
Il donnoit bien à cognoistre cela, Neque id obscure ferebat, B. ex Cic.
Il cognoistra quel je suis, Sentiet qui vir sim.
Chacun la cognoist, Constat de eius innocentia.
Cognoistre parfaitement ou vrayement une chose d'entre une autre, Dignoscere, Internoscere.
Cognoistre une chose jusques au fond, Cognoscere funditus, vel radicitus.
Cognoistre des differens d'aucuns, Disceptare controuersias aliquorum.
On cognoist les porceaux à les voir, Animaduertuntur sues a facie et progenie.
On cognoist leur difference par leurs queuës, Distinguuntur inter se caudis.
On a cogneu qu'elle est citoyenne, Inuenta est ciuis.
Ne te cognoy-je pas bien? Nescio te ego?
Penses-tu que je ne cognoisse pas bien tes larmes? Ignarum censes tuarum lachrymarum esse me?
Tu ne me cognois pas, Ignoras me.
N'ay-je pas bien cogneu qu'ils brassoyent cecy? Num me fefellit hosce id struere?
Je ne cognoy rien en toy, Albus, an ater sis, nescio.
Je n'en cognoy que dix, In meam notitiam decem modo peruenerunt.
Ne cognoistre pas, Ignorare.
Quand on ne se cognoist point soymesme, Ignoratio sui.
N'avoir rien sceu cognoistre, Comprehensi nihil habere.
Nul ne me cognoist, Ignorant me omnes.
Nous ne le cognoissons point, Nescimus nos istum quidem qui sit.
Qui ne cognoist point ceste ville, Ignarus huius oppidi.
Qui ne se cognoist point en quelque affaire, Ignarus rei alicuius.
Qui ne se cognoist en rien, Rudis rerum omnium.
Cognoissant, Intelligens Cognoscens.
Estre cognoissant et entendu en choses divines et humaines, Sapere.
Homme cognoissant, et à qui on peut demander conseil, Consultus.
Cognoissant en toutes sortes de voluptez, Intelligens cuiusuis generis voluptatum.
Ne cognoissant point le mal qui luy estoit devant les yeux et prochain, Impendentis mala nescius.
Un homme qui ne se cognoist point en proces, Homo rerum forensium imperitus, et insolens litium agitandarum, B.
Estre content que la Cour cognoisse de quelque cause, Curiam iudicem non recusare, B.
Gens à ce cognoissans, Existimatores eius generis, Existimatores huiusmodi rerum callentes.
Gens bien cognoissans en fait de plaidoirie, Homines vsus forensis peritissimi, B.
Cogneu, Notus, Nobilis, Cognitus.
Ayans cogneu que nous devions venir, Praecognito nostro aduentu.
Estre cogneu, In notitiam venire.
N'estre point cogneu, Iacere in occulto.
Qui n'est point cogneu, Ignorabilis, Ignobilis, Incognitus.
Apres avoir bien veu et cogneu, Perspecte, Explorate.
Ces choses cogneuës et entenduës, His animaduersis.
Fort cogneu, Pulchre notus.
Une familiarité et amitié fort cogneuë et de beaucoup de gens, Magno theatro spectata familiaritas.
Chose cogneuë de tous, Peruagata res.
La chose est sceuë et cogneuë, Manifesta res est.
Cogneu fort homme de bien, Spectatus et honestus vir.
Gens loingtains et de tant moins cogneus, Longinqua, eoque ignotior gens erat.
Qui sont cogneus entre tous les autres pour leur meschanceté, Scelere nobiles.

Thresor de la langue françoyse. .

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • connaître — (ko nê tr ), je connais, tu connais, il connaît, nous connaissons ; je connaissais ; je connus, nous connûmes ; je connaîtrai ; connais, connaissons ; que je connaisse, que nous connaissions ; que je connusse, que nous connussions ; connaissant ; …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cognoissance — Cognoissance, f. penac. Signifie ores notion et notice de quelque chose, Notitia, comme, Cela est venu à ma cognoissance, Notitiam eius rei habeo, Ores intelligence, Intelligentia, Intellectus, Notio, Cognitio, Perceptio animi, Sapientia,… …   Thresor de la langue françoyse

  • commissaire — Commissaire, m. penacut. Est celuy qui n ayant cognoissance ne jurisdiction ordinaire, la reçoit du Prince, ou qui a puissance de commettre en cas et fait particulier, et à certain temps. Recuperator. Gell. lib. 20. c. 1. Iudex delegatus.… …   Thresor de la langue françoyse

  • donner — Donner, Dare, Donare. Donner à faire, Dare facere. Donner largement et abondamment, Largiri. Donner liberalement; Dilargiri. Que me veux tu donner? Quid conditionis audes ferre? Bud. ex Plauto. Donner la bataille, c est livrer le combat, Certamen …   Thresor de la langue françoyse

  • Marcus Vulson de la Colombière — The portrait of de la Colombière from his book La science Héroïque (Paris, 1644). Engraved by Robert Nanteuil (Reims, 1623 Paris, 1678) after the drawing of F. Chauveau. Marcus Vulson de la Colombière (†1658 or 1665) or Sieur [Sir] de la… …   Wikipedia

  • Jérome-Hermès Bolsec — Jérome Hermès Bolsec, né à Paris et mort en à Lyon en 1585, est un théologien français. Un sermon un peu libre que Bolsec, religeux de l’ordre des Carmes, avait prêché dans l’église de St Barthélémy, à Paris, lui attira des affaires qui le… …   Wikipédia en Français

  • Jérôme Hermès Bolsec — Jérome Hermès Bolsec Jérome Hermès Bolsec, né à Paris et mort en à Lyon en 1585, est un théologien français. Un sermon un peu libre que Bolsec, religeux de l’ordre des Carmes, avait prêché dans l’église de St Barthélémy, à Paris, lui attira des… …   Wikipédia en Français

  • Wilhelmus van Nassouwe — Wilhelmus van Nassouwe (nl) Guillaume de Nassau Portait de …   Wikipédia en Français

  • physionomie — (fi zi o no mie) s. f. 1°   L air, les traits du visage. •   On ne peut faire une bonne physionomie qu en accordant toutes nos contrariétés, PASC. Pens. XVI, 10 bis, éd. HAVET.. •   S il [un jeune homme de bonne figure disant des sottises] m eût… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • commission — Commission, Curatio, Delegatio, Mandatum, Epistalma. Commissions de la Cour, Mandata Curiae. Une commission en forme, Authoritas mandati subsignata. La commission de faire les enquestes des parties, Inquirendi prouincia. Bailler commission de… …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”